FERMETURE TEMPORAIRE DU REFUGE 
13 MARS 2020
En raison de la propagation continue du coronavirus en Belgique et suite aux récentes décisions du Conseil de Sécurité du Gouvernement, nous avons pris la décision de précaution de fermer temporairement notre refuge .
NOUVEAU MAGAZINE DE 100 CHEVAUX 
2 MARS 2020

Notre nouveau magazine a été déposé à la Poste et sera envoyé à tous nos membres , parrains et marraines.
Comme toujours, vous pourrez y découvrir toutes les informations concernant notre oeuvre , nos protégés ainsi que les derniers secours de l'association.
Dans ce numéro haut en couleurs plein d'infos vous pourrez y lire des détails concernant les 3 Poneys saisis pour mauvais traitement et leur délivrance - et encore bien d'autre sujets...
3 EQUIDES SORTIS DE LA MISERE
19 DECEMBRE 2019
A la demande du SPW BIEN ETRE ANIMAL, nous avons accueilli 3 grands poneys saisis pouur mauvais traitements ... 
ADIEU GRISETTE
24 NOVEMBRE 2019
Grande tristesse au refuge :Grisette notre jument de trait (qui avait été exploitée toute sa vie à Durbuy à tirer une carriole pour touristes et envoyée avec mépris à l’abattoir lors de sa retraite par son odieux propriétaire) nous a quittés hier.
Depuis une bonne année, son état de santé fléchissait et depuis ces dernières semaines , malgré tous nos soins nous savions que son départ était proche .
Hier Grisette a fermé ses yeux pour toujours entourée de tout l’amour de ceux qui l’aiment , qui la soignent chaque jour depuis 6 années .
Notre adorable jument est partie avec cette lueur brillant dans le coeur celle d’être profondément aimée et celle où elle a pu sentir qu'elle comptait pour de nombreux humains au refuge de 100 CHEVAUX SUR L’HERBE. Grisette allait avoir 26 ans.
7 ANES SAISIS PAR LE SPW BIEN ETRE ANIMAL 
15 OCTOBRE  2019
le SPW BIEN ETRE ANIMAL a procédé à la saisie de 7 ânes et 5 chevaux chez un récidiviste condamné pour négligences et mauvais traitements à ne plus détenir des animaux ! Les 7 ânes ont été confiés à notre association et les 5 chevaux à l'association Veeweyde. 
 UN SPLENDIDE GESTE !
Il ya 14 ans de grands amis nous ont offert spécialement pour nous soutenir dans notre lourde charge de travail un chargeur « Weidemann » afin d’alléger le poids considérable de notre ouvrage quotidien et laborieux pour soigner nos nombreux équidés.
C'est un magnifique cadeau que ns utilisons d'ailleurs encore aujourd'hui chaque jour malgré son usure.
Mr et Mme Van Diermen n’ayant plus d’usage de leur propre weidemann (qu'ils avaient acheté en même temps que celui qu'ils nous avaient généreusement offerts) , nous ont proposé de nous le donner également. La machine a très peu d’heures d’utilisation (400 heures) et est en parfaite état !.
Voilà un splendide et providentiel cadeau qui vient bien à point et qui nous est très très utile. Soigner chaque jour 120 équidés est un travail énorme et grâce à cette formidable machine un surcroit de labeur peut être exécuté bien plus facilement et avec bien moins d’efforts.
Du fond du coeur, Merci Mr et Mme
VAN DIERMEN, votre magnifique geste est un suprême cadeau qui nous submerge de joie ! Vous êtes formidables !
Merci chaleureux à Jordy et son papa pour avoir été spécialement chercher cette machine au sud de la France !
3 et 4 aout  2019
Article publié dans la Nouvelle Gazette du 5 aout 2019
Jeudi 13 juin   2019 .  Quel plaisir de recevoir ainsi un courrier d'une des plus grandes protectrices des animaux.... :-)
================================================================================
vendredi 3 mai 2019 .  Article paru dans "La Nouvelle Gazette" 
================================================================================
MERCREDI 17 AVRIL 2019
EXCELLENTE NOUVELLE !
C’est avec un plaisir bien vif que nous vous annonçons que suite à notre demande , nous avons reçu aujourd’hui notre certificat d’agrément comme refuge pour animaux.
La décision étant considérée comme positive , l’agrément définitif nous a été octroyé.
Nous remercions le SPW (Service Public Wallon) pour toute sa sollicitude à notre dossier .
==============================================================================
DIMANCHE 14 AVRIL 2019
AFFAIRE Renaud KLEE l’agent de l’AFSCA nous harcelant et nous insultant depuis plus de 5 ans sur le net.
La réalité dans le mauvais sens !

Les déclarations triomphalistes de Mr KLEE l’inspecteur de l’afsca , à propos de notre détermination de ne pas faire appel , à la décision de “non lieu” prise par la Chambre du Conseil (suite à notre plainte pour harcèlement et calomnie contre cet agent dépositaire d’autorité ) sont particulièrement révélatrices...
Mr Renaud KLEE a bien entendu une merveilleuse capacité à en tirer bien trop hâtivement ses conclusions opportunistes en affirmant d’emblée que notre immobilisme serait selon lui, un aveu, de reconnaissance qu’il ne nous aurait jamais harcelé ni diffamé ?!?
Dans ses propos subjectifs et victorieux il y a tant de cynisme que d’attitude impérieuse et narcissique , qu’une dernière mise au point de notre part s’impose ici :
Il suffit de lire les innombrables et frénétiques discours , insolemment grossiers ainsi que la prolifération surabondante des discours haineux et profondément méchants excitant les instincts les plus bas de ce monsieur et de ses comparses sur les réseaux sociaux pour ne jamais oublier cet harcèlement choquant et ces inénarrables calomnies suprêmement écoeurantes dont Mr KLEE fonctionnaire responsable de l’AFSCA et ses quelques amis sont les indiscutables auteurs.
2) Protégé , semble-t-il, par une immunité cristallisée par , il est fort à croire, un inégalable corporatisme, ce responsable de l’Afsca bénéficie incroyablement d’une mansuétude de la part des autorités judiciaires qui , force est de constater, impassibles bafouent ainsi hélas le droit inaliénable au respect de l’individu et à la manifestation de la vérité .
3) Avec les réseaux sociaux, notre époque semble hélas être porteuse d’une phénoménale conception où l’ordre moral semble s’être retourné et où l’incitation publique à la haine , à la violence verbale et aux propos dégradants parait être désormais non contraignante et se banalise.
4) Même si il est difficile d’oublier leurs comportements néfastes et destructeurs, nous pensons que s’obstiner dans la contre-attaque est non bénéfique pour nous.
Mieux vaut dès-lors résoudre ce conflit par la résignation , la raison ce qui donne le sentiment d’agir de façon la plus juste et la plus appropriée à ce que , néanmoins, nous ressentons violemment comme une profonde et honteuse injustice.. A quoi sert de nous battre si tout est turpidement orienté , et si, c’est ahurissant on nie l’évidence en laissant passer et en aseptisant ce qui est un déferlement indiscutable de haine .
La meilleure réponse à ce déficit de confiance est d’emporter notre conviction et notre conscience pour nous, à ne plus répliquer et à nous tourner résolument à la fatalité. C’est perdre raison de poursuivre dans une procédure où indéniablement et malgré tout , on méprise nos droits et où on nous humilie.
5) Souhaitons que au-delà de ces conflits, triomphe enfin dans les rapports entre parties la clairvoyance de nos intérêts respectifs et que la quiétude souhaitée par toutes s’accorde surtout avec les faits .
A nous de tirer les enseignements et de nous relier à un comportement pacifique en transformant nos ressentiments et en imprégnant dans nos esprits qu’il est de l’intérêt de chaque partie de faire un puissant effort pour apaiser nos rapports , de ne plus s’agresser mutuellement et avoir en même temps plus ou moins le même regard sur la gestion de ces heurts .
N’est-ce pas épuiser son énergie, son temps et ses ressources dans la direction absurde de représailles ou ripostes quelconques qui ne sont bénéfiques enfin de compte à personne ?


Marc BEELEN

Nous verrons si Monsieur Renaud Klee et ses fans corrigeront en profondeur leurs attitudes et seront désormais dans la capacité d’appliquer ce climat de confiance, de respect mutuel liés à une motivation sincère et d’efforts unis pour résoudre vraiment nos problèmes et vivre chacun sereinement.
Au moment de la rédaction de cet article et en découvrant les nouveaux et navrants textes de la partie adverse. nous ne pouvons hélas qu’en être sceptique
DIMANCHE 7 AVRIL 2019
GRAND SUCCES POUR NOTRE FETE DE PAQUES !   Beaucoup de monde est venu spécialement à notre événement annuel. 
JEUDI 21 MARS 2019
La Chambre du Conseil a rendu une ordonnance de non lieu à ma plainte avec constitution de partie civile contre Mr Renaud Klee, l’inspecteur de l’Afsca .
Depuis plus de 5 longues années, j’ai à souffrir d’un véritable enfer psychologique , d’un indéniable harcèlement moral pratiquement quotidien, s’amplifiant toujours davantage, orchestré sans répit et violemment sur le net par Mr Klee et ses adeptes tout aussi actifs ne songeant tous ensemble qu’ à nous détruire moralement en affectant gravement notre vie privée, la tranquillité de ma compagne ,des membres de l’association que je préside et de moi-même .
Il ne s’est pas écoulé une semaine pour ne pas dire un jour depuis sans que ces agresseurs déversent toute leur parole haineuse s’acharnant à cerner les moindres débris inconsistants que ce soit de notre vie privée ou celle où nous nous consacrons aux animaux et à l'oeuvre dont nous sommes responsables.
Il existe de façon surabondante des indices graves concordants et probants de culpabilité de l’intéressé.
L’information aurait du établir des charges bien suffisantes : plusieurs délits, (harcèlement , calomnies, diffamations, incitation à la haine…) à de multiples occasions ont été commis par le mis en examen et ses comparses- son renvoi devant le tribunal correctionnel devait être inéluctable. Nous avons remis un dossier extrêmement volumineux mettant clairement en cause l’intéressé.
Manifestement il semblerait qu’on ne veut pas que la lumière se fasse, préférant charger publiquement la partie civile , nous accusant de toutes les fautes et nous renvoyant , nous, avec une hâte inégalable, en correctionnel.
Mr Renaud Klee semble appartenir à une caste d’intouchable et un corporatisme exacerbé pour les agents dépositaire d’autorité de l’AFSCA semble lui apporter tout bénéfice. 
L’inertie de la Justice met à jour le malaise que suscite cette affaire. Pourquoi cette vérité sacrifiée ?
Comme le dit très bien Mr Vincent MACQ, Procureur du roi de Namur dans la presse
« les fondements de notre démocratie sont entrain de vaciller si on ne peut pas se référer à un organisme indépendant appelé justice.
Pour conclure je m’empresse de reprendre, encore une fois les propos de Mr le Procureur du Roi 
« Cette justice en grande difficulté a pour conséquence que Monsieur et Madame-tout-le-monde, lorsqu'ils seront confrontés à une injustice, ne pourront plus voir leurs droits reconnus. »
Marc BEELEN
que pensez vous de cet essai

zezezezezez

Back to Top